Plus des trois quarts des TPE/PME en France ne possèdent pas de site internet. Les plus petites structures sont nettement moins présentes sur internet que les entreprises de dix salariés ou plus. L’industrie est également en retard par rapport au commerce et aux services.


Pourquoi créer un site Internet vitrine ?


Les deux principales raisons à ce faible taux d’équipement semblent être le coût et la difficulté à percevoir l’intérêt d’un site internet. Les PME ne semblent pas avoir une image claire du rôle que pourrait jouer internet dans leur développement. Pour les responsables de PME, l’intérêt d’un site internet réside principalement dans le fait de transmettre des informations sur la société et ses produits. Or cette vision est très réductrice et un site internet peut se révéler beaucoup plus utile que cela. Les grandes entreprises l’ont bien compris et profitent largement de leur site internet pour se faire connaître du grand public, obtenir de nouveaux clients, recruter, etc.
Internet peut en réalité contribuer au développement des TPE/PME à de nombreux égards. Le web doit être considéré plus comme une boîte à outils que comme un outil unique. Afin d’utiliser au mieux cette mine d'or, il faut absolument définir au préalable votre besoin avec précision. Impossible d’atteindre son objectif si celui-ci n’est pas défini avec précision : avez-vous besoin de trouver de nouveaux clients grâce à internet ? De vous faire connaître du grand public ? De rassurer vos prospects ? De vendre vos produits sur internet ? De crédibiliser votre société avant d’envisager une cession de cette dernière ?


Les principaux objectifs que peut viser la création d'un site web vitrine



  • faire connaitre une marque/ une société (notoriété),

  • faire connaître une gamme de produits ou services,

  • trouver de nouveaux prospects qualifiés,

  • valoriser l’image de votre entreprise auprès de prospects

  • vendre des biens ou services en ligne,

  • recruter de nouveaux collaborateurs.


Le principal intérêt d’internet comme moyen de communication est de pouvoir donner accès à un grand nombre d’informations à un maximum de personnes avec une grande rapidité et avec un investissement très limité.


Les évolutions possibles d'un site internet vitrine


Ce potentiel ne peut néanmoins pas être exploité du jour au lendemain, c’est la raison pour laquelle faire évoluer son dispositif web est essentiel. La flexibilité inhérente à internet permet alors de construire brique par brique une présence de plus en plus forte. Il faut pour cela prendre en compte l’analyse de l’existant et définir des objectifs clairs. Ainsi, il est normal de mettre en place une première version de son site internet de se repencher périodiquement dessus pour le faire évoluer. Les causes de ces évolutions sont nombreuses :

  • L’évolution de votre offre

  • Le changement de positionnement

  • Les évolutions régulières des graphismes sur le net

  • Les modifications des contraintes techniques

  • Les demandes de vos clients

  • Le développement de la concurrence

  • Etc.


EXEMPLE : Les modifications des contraintes techniques sont un vecteur clef de l’évolution des sites internet. Le recours à une technologie comme le Flash, incompatible avec les appareils Apple et notamment les iPhone et iPad entraine aujourd’hui souvent sa substitution par d’autres technologies comme le Javascript. L’évolution de la taille des écrans entraine aussi une augmentation régulière de la largeur des sites.


Le prix d'un site web vitrine


Le prix d'un site internet vitrine varie en fonction du nombre de pages et des fonctionnalités. Une fourchette de prix pour le tarif d'un site est généralement entre 2 000 et 5 000 euros ht.

 

La loi de la rentabilité décroissante


Si votre site internet a vocation à se développer par versions successives, l’acquisition de trafic est aussi un sujet à envisager de façon séquentielle. La raison est double :

  • Permettre une analyse canal par canal de l’acquisition de clients afin d’en évaluer la rentabilité

  • Donner la priorité aux canaux les plus rentables, chacun ayant une rentabilité a priori différente


Ainsi l’expérience permet d’attendre une rentabilité décroissante des différents canaux de génération de trafic dans l’ordre suivant :

  • Liens commerciaux

  • Publicité sur les réseaux sociaux

  • Emailings

  • Achat d’espaces média online

  • Achat d’espaces média offline

  • Campagne de relations presse