Création Site internet Restaurant - Devis

La création d'un site web pour une brasserie, un café ou un restaurant est un élément clef dans la stratégie de communication. Si la devis "emplacement, emplacement, emplacement" est toujours d'actualité, il n'empêche qu'aujourd'hui une partie significative des clients passe par internet pour : savoir comment venir dans l'établissement, réserver, connaître les prix, connaître la carte, etc. Ainsi un site web de restaurant compte généralement entre 500 et 2 000 visiteurs par mois.

Une structure type est :
  - Présentation
  - Carte
  - Actualité
  - Groupes
  - Accès/Contact

L'agence de communication Adveris est spécialisée dans la création de site internet pour les restaurants. L'agence compte parmi ses clients : le Groupe Bertrand, L'Ambroisie, et de nombreuses brasseries indépendantes comme le Zeyer, le Zimmer, la Villa Corse, etc.

Pour contacter Adveris et avoir un devis :  
- Tel : 01 83 62 85 80
- Email : contact@adveris.fr


***

Dans le cadre de leur communication, certains restaurants ont recours à des promotions. Prenons le cas d’un restaurant. Le Berkeley, Le First, Devèz, L'Orénoc, Sensing, … ces restaurants parisiens proposent désormais jusqu’à 50% de réduction. Pourquoi ? Est-ce économiquement intéressant ?
 
Alors que les promotions dans les restaurants étaient il y a quelques mois seulement limitées aux réservations de groupe, à la vente à emporter et à quelques rares revues touristiques, ces offres, relayées par des sites internet comme LaFourchette.com, Groupon, Dealissime, etc. sont désormais omniprésentes. L’impact de la crise depuis 2008 a profondément contribué à cette évolution également alimentée par l’interdiction du tabac dans les CHR. Là où seuls les établissements moins en vue avaient ce besoin impérieux d’aller chercher des clients, aujourd’hui la question se pose pour la majorité des établissements, même les plus historiques ou les plus haut de gamme comme Le Berkeley, Le First, L'Orénoc…

  - Accueil

Les photos jouent un rôle décisif, il est primordial de passer par un photographe professionnel spécialisé en CHR.

 

Comment attirer des clients ?

Il faut distinguer le fond de la forme, autrement dit le message des outils. En effet, pour toucher des clients potentiels via internet, l’affichage, les flyers, etc. il faut un message fort et différentiant à véhiculer. Le restaurateur peut ainsi s’appuyer sur la situation géographique (proche du domicile, d’endroits remarquables, etc.), sur l’actualité (concerts de jazz, soirées thématiques, etc.), sur la qualité de l’établissement (ce qu’il y a dans l’assiette, le cadre, le service, etc.) ou sur le prix. Ce dernier a l’avantage d’être le plus facile à faire travailler. Mais quels sont les avantages et les inconvénients de jouer avec les prix ?
 
Parmi les avantages, le premier est l’impact, le poids, de cet argument. Surtout dans un contexte de difficultés économiques, il résonne de façon implacable pour le plus grand nombre. Ensuite, le levier est immédiat : alors qu’améliorer la carte, le service ou rafraîchir le cadre prennent nécessairement plusieurs mois, le prix peut être modifier de façon quasi immédiate. D’autre part, il est possible de calibrer ce paramètre finement en jouant sur le montant de la promotion et sur la validité : certaines promotions s’appliquent la semaine uniquement ou même seulement après 22h, pour une gestion optimale de la clientèle et du taux de remplissage du restaurant. Enfin, venir une fois pour une promotion, c‘est avant tout l’occasion de découvrir un lieu où l’on pourra revenir, y amener des amis qui eux-mêmes reviendront... Ce premier contact est nécessairement le plus compliqué, i.e. le plus coûteux pour l’établissement. Cependant l’exercice est parfois délicat et il est important de garder en tête et de savoir neutraliser les aspects négatifs du recours aux promotions. Dans l'univers des arts de la table un site comme couteaudelaguiole.com propose des promotions mais toujours modérées et toujours justifiées, notamment par des problématiques de stock.
 
Les inconvénients existent nécessairement. Le premier est de générer un clivage entre ceux qui bénéficient des promotions et les autres. Comment justifier le fait qu’un habitué qui vient toutes les semaines depuis 15 ans paie deux fois plus cher que l’étudiant d’à côté qui vient pour la première fois et ne reviendra peut-être jamais ? Ensuite, et c’est le cas lorsque les promotions s’installent, le référentiel dans l’esprit du client prend progressivement pour acquis que les prix normaux sont nécessairement trop chers. Comment Monsieur Toutlemonde peut comprendre qu’il ne se fait pas escroquer le jour où il retourne dans l’établissement et paie plein tarif ? Il y a aussi toujours une part de cannibalisation liée a la venue de personnes qui se seraient rendues dans l’établissement sans la promotion et qui en bénéficient. Pour finir, la clientèle est nécessairement une clientèle soucieuse du prix et des bonnes affaires loin de la clientèle affaires haut de gamme de certains établissements. Tous ne reviendront donc pas si la promo s’arrête... Et ceux qui pourraient être déçus n’hésiteront pas à laisser des commentaires négatifs sur les différents guides de restaurants comme Cityvox, ce qui peut se révéler très dangereux.


Comment surmonter ces effets indésirables ? 

Les clients habitués savent pourquoi ils viennent dans leur restaurant préféré et peuvent comprendre qu’un petit geste commercial soit fait pour attirer une clientèle nouvelle. En ce qui concerne les nouveaux clients attirés par la promotion : ceux qui papillonnent de restaurant en restaurant pour tester toutes les promotions finiront par se poser et par revenir régulièrement dans les adresses qui les ont le plus convaincu (par la qualité de la nourriture, du service, du cadre, etc.) et c’est bien là toute la force de cette démarche : attirer de nouveaux clients qui deviendront des habitués …
 
Il appartient ainsi à chacun de se faire sa religion sur le sujet au vu des caractéristiques propres à son établissement et de ses objectifs. Certains voudront remplir les deux ou trois tables qui restent vides, d’autres souhaiteront relancer toute l’activité d’un établissement nouveau ou peu passant en évitant notamment la solitude des clients qui se retrouvent à diner seuls, chose des plus désagréables...
 
Se pose alors la question de quelle promotion choisir ? La plus simple et la moins onéreuse est d’offrir un apéritif ou un café. Mais il en faudra plus si vous souhaitez un effet fort. Les réductions montent aujourd’hui jusqu’à 50% (souvent hors boissons). Il faut d’ailleurs préciser ici que la promotion n’est jamais une perte nette égale au pourcentage affiché, le client profitant de la hausse momentanée de son pouvoir d’achat pour commander plus. Certains experts allant jusqu’à dire que le ticket moyen reste in fine quasi inchangé. A voir… Il faudra aussi garder en tête l’efficacité marginale : pour caricaturer, si le choix entre 40% et 50% de réduction apporte le même nombre de clients (constat historique, limite de capacité atteinte…) il serait dommage de choisir 50% !
 
L’établissement continuera à gagner de l’argent tant que la marge sur coûts variables sera supérieure à la promotion. Pour jauger l’impact financier il conviendra de réfléchir au cas dans lequel l’établissement se situe : soit la promotion rapporte quelques couverts gérés sans moyens humains supplémentaires, et les coûts variables correspondent ici uniquement au coût de la nourriture (+ les coûts annexes directement liés comme linge, plonge, etc.), soit il faut du personnel en service et en cuisine supplémentaire et là un calcul précis s’impose en intégrant ces éléments.
 

Comment faire connaître efficacement une promotion ?

En interne par affichage dans l’établissement, sur le site web de l’établissement, en envoyant une newsletter, etc. ou via des partenaires qui peuvent relever (i) soit de la presse écrite (PiliPili, A Nous Paris, etc.), (ii) soit du web, avec les guides comme Cityvox (exemple des Citybonus), Qype, etc. (iii) soit des nouveaux sites de promotions comme Groupon, Dealissime, Bon Privé, etc. ou les acteurs de la réservation en ligne comme LaFourchette.com.

Ainsi l’opportunité de mettre en place des promotions et le niveau de celles-ci dépendent totalement des caractéristiques de l’établissement (emplacement et positionnement notamment) et des objectifs à atteindre (complément d’activité à aller chercher). Au-delà des préjugés, une réflexion économique et stratégique approfondie doit nécessairement être menée.

Le recours à des sites de ventes groupées comme Groupon
Qui ne connait pas aujourd’hui Groupon ? Il s’agit d’un site de commerce électronique basé sur le concept d'achat groupé. L'achat groupé est un type d'achat où un groupe de personnes s'unissent pour obtenir un rabais substantiel sur un produit. Lancé en novembre 2008 à Chicago, il compte aujourd’hui plus de 35 millions d'utilisateurs enregistrés dans le monde entier pour 3 000 employés. En novembre 2010, Google faisait une offre de rachat à 5,3 milliards de dollars de la société qui fêtait alors à peine ses deux ans d’existence …

Groupon affiche une offre de produit par jour dans chacun des marchés qu'il dessert. L'offre propose un produit avec un rabais de 50% à 90%. L'offre est affichée sur le site Web de Groupon et est envoyée par courrier électronique aux membres qui se sont inscrits sur le site de Groupon. L'offre indique : la description détaillée du produit offert, son prix régulier, le rabais consenti par le fournisseur, et le prix après le rabais. Si le nombre minimum d'achats est atteint, tous les acheteurs qui se sont manifestés obtiennent le produit, si le nombre minimum n'est pas atteint, aucun acheteur n'obtient le produit. Groupon se finance en retenant environ 50 % du prix des produits vendus sur son site. Étant donné que le rabais minimal sur Groupon est de 50% et que 50% du prix obtenu va à Groupon et non au marchand, le marchand retire au mieux 25% du prix régulier lors d'une vente.

Cette caractéristique dicte les types de produits que l'on retrouve sur Groupon : on ne retrouve pas de produits de base, car la marge bénéficiaire sur ces produits est faible et ne permet pas une réduction de 75%. Ce modèle est donc économiquement viable pour un commerçant ou un partenaire dès lors que la marge de sa prestation ou de son produit est supérieure à 75%, ce qui est rarement le cas. On retrouve surtout : des produits de luxe sur lesquels la marge bénéficiaire est importante, des produits d'entreprise naissante ou en recherche de nouveaux clients, car ces entreprises sont prêtes à vendre à perte pour se faire connaître, etc.

Groupon compte environ 500 concurrents dans le monde et plusieurs dizaines en France. Sur le même concept, on trouve Dealissime, KGB Deals, et des plus petits sites comme Le Trader, Bon-prive.com, Everybodeal, Groupolitan, Restoprive, ClubDeal, Lookingo, Dealgroop, Skoopon, Wonderdeal, Waah, Vis ma ville, Envies en Ville, Deal For Men, DealPourTous, etc.

Ainsi, il est particulièrement important d’étudier en amont l’intérêt de lancer une telle opération, son timing et le calibrage du nombre de deals à mettre à disposition. Il ne faut pas concevoir une opération de ce type comme une manière de doper le résultat de l’entreprise à court terme mais comme une opération de communication dont l’impact sera le développement de la notoriété de votre offre à moyen/long terme.

N'hésitez pas à lire les articles suivants pour prendre connaissance des mentions légales liées à la création d'un site Internet.

Création site internet :

Agence de Communication Digitale Paris, Agence de Communication Interactive Paris, Agence Symfony, Agence web Paris, Création site internet expert comptable, Création Site internet Paris, Création Site web Paris - Devis, Devis Site internet Paris, Webagency Paris,

eCommerce :

Création Boutique en ligne - Devis, Création site ecommerce - Devis, Création Site internet Prestashop - Devis,

Formation :

Formation Boutique en ligne paris, Formation e Commerce Paris, Formation Prestashop Paris, Formation Vente en ligne Paris, Formation Webmarkting Paris,

Secteurs d'activité :

Création portail internet - Devis, Création Site internet Auto-école - Devis, Création Site internet Avocat - Devis, Création Site internet BTP - Devis, Création Site internet Cabinet de conseil - Devis, Création Site internet Finance - Devis, Création Site internet Hotel - Devis, Création site internet huissier, Création Site internet Immobilier - Devis, Création site internet notaire, Création Site internet Restaurant - Devis, Création Site internet Santé - Devis, Création site vitrine - Devis,

Webmarketing :

Achat nom de domaine, Affiliation, Agence big data, Agence communication corporate Paris, Agence communication financière Paris, Agence eReputation Paris, Agence Publicité Facebook, Agence Référencement naturel (SEO) Paris, Agence web analytics, Audit Site internet, Cahier des charges Site Internet (Site Web), Community Management Paris, Création Blog - Devis, Création Newsletter, Expert Google Adwords Paris, Expert Réseaux Sociaux Paris, m-commerce, Modèle Cahier des charges Site Internet (Site Web),